Comment peindre un mur ?

Changer les couleurs des murs donne une nouvelle vie à votre pièce. Passant des couleurs neutres et unies aux couleurs fortes et extravagantes ou le contraire, c’est possible sans devoir appeler un peintre spécialisé ! Il faut juste éviter de sauter les étapes et respecter ce que la peinture des murs demande.

Quelles sont les étapes pour peindre mon mur ?

La peinture murale n’est pas difficile, il faut compter environ 6h pour une surface de 10m². Si vous devez peindre le plafond en plus des murs, commencez par celui-ci et ne passez pas au mur jusqu'à ce que vous le terminiez complètement, finitions y compris.

Passons à présent aux étapes :

  • prenez le temps de bien protéger le sol avec une bâche et sortez les meubles de votre pièce ;
  • s’il y a des zones que vous ne souhaitez pas peindre, délimitez-les avec un adhésif de masquage ;
  • retirez tous les caches de prises et interrupteurs possibles. N’oubliez pas de couper l’électricité avant de le faire ;
  • une fois que votre pièce est bien préparée, vous pouvez mettre la main à la pâte ! Trempez votre rouleau dans le pot et essorez-le en le roulant contre la grille d’essorage ;
  • répartissez votre mur par zones de 1m². Peignez du haut vers le bas en appliquant d’abord une couche à la verticale puis à l’horizontale et à la verticale encore. Le rendu est plus homogène ainsi ;
  • quand vous passez à la zone adjacente, chevauchez les bordures avec la précédente ;
  • pour les finitions, utilisez un pinceau pour peindre les bords et les angles.

Et ainsi de suite, jusqu'à finir la première couche. Pour passer à la deuxième couche, attendez que la première soit parfaitement sèche.

Les bons gestes et les erreurs à éviter

Vous risquez tous de tomber dans des pièges de débutants, mais ne vous inquiétez pas, on est là pour vous l’éviter :

  • la première erreur récurrente est de négliger le nettoyage de la surface à peindre. Si elle est engraissée ou simplement poussiéreuse, prenez le temps de bien la nettoyer avant d’appliquer votre peinture ;
  • ne pas avoir tout son matériel ou manquer de peinture. C’est très dérangeant de devoir s’interrompre parce que l’on a oublié telle ou telle chose, le matériel nécessaire qu’il faut avoir sous la main est : bien évidemment la peinture, faites en sorte d’en avoir assez en calculant le nombre de litres nécessaires. Une spatule, une bâche de protection, de l’adhésif de masquage, un rouleau et un pinceau en bon état (évitez les pinceaux qui perdent leurs poils), un bâton mélangeur et enfin, une grille d’essorage ;
  • se lancer sans avoir essayé la couleur au préalable, surtout si c’est une couleur voyante ;
  • ne pas peindre dans la température adéquate. Sachez qu’il ne faut pas que cela soit trop froid, ni trop chaud. Le mieux, c’est de peindre à un intervalle de température entre 10 et 20°C. Allumez le chauffage si c’est humide et évitez d’aérer votre pièce jusqu'à ce que vous terminiez ;
  • il est plus que conseillé d’utiliser un bâton mélangeur, afin d’obtenir une couleur homogène.

Il ne vous manque plus qu'à admirer le résultat de vos efforts à présent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.